Passer au contenu
Livraison dans toute l'Europe | Expédition Express en 72h | Livraison offerte avec : FREESHIPPING ⭐⭐⭐⭐⭐
Livraison dans toute l'Europe | Expédition Express en 72h | Livraison offerte avec : FREESHIPPING ⭐⭐⭐⭐⭐
Guide de gonflage de votre bateau pneumatique semi-rigide

Guide de gonflage de votre bateau pneumatique semi-rigide

Gonfler de manière appropriée vos boudins flotteurs pneumatiques est déterminant pour la performance, la sécurité, et la durée de vie de votre bateau semi-rigide.

En effet, un bateau pneumatique bien gonflé sera légèrement plus rapide qu’un modèle moins gonflé, et consommera aussi moins de carburant, d'où l'intérêt de bien s'y prendre !

Comment procéder ? Quelles indications suivre ? Quelle méthode employer ? Orca Retail répond à toutes vos interrogations concernant le gonflage de vos pneumatiques !

 

Quelle pression pour bateau semi-rigide ? 

Afin de connaître quelle est la pression optimale pour gonfler vos flotteurs, le mieux reste encore de vous en tenir aux indications du constructeur ! En effet, les fabricants de bateaux semi-rigides ne manqueront pas d'indiquer cette information à l'achat ou dans leurs manuels d'utilisations.

En règle générale, une pression assez faible de 0,2 bar est préconisée une fois dans l'eau. Mais en fonction du tissu utilisé (PVC ou Hypalon), la pression idéale ne sera pas la même. En effet, le PVC (souvent utilisé pour de petites annexes) supportera moins bien la surpression que l'Hypalon (utilisé pour des plus grands modèles), qui est lui plus résistant aux différences de température. 

En cas de doute, n'hésitez pas contacter les services après-ventes des constructeurs : 

- Zodiac : Par téléphone au 118 707 (0,80 €/mn) ou depuis leur site internet zodiac-nautic.fr

- Zar Formenti : formulaire de service après-vente.

- Highfield : Par téléphone au 02 98 36 68 47 ou formulaire de contact.

 

Quel impact a la température extérieure sur le gonflage ? 

La température et l'exposition au soleil est votre premier ennemi s'agissant de la durée de vie de votre semi-rigide et de ses boudins. Plus il fait chaud, plus la pression interne augmente.

On estime une différence d'environ 3 millibars par degré. Si vous gonflez vous boudins aux alentours de 0,20 bars (200 millibars), cela signifie qu'au cours de journées ou vous avez volontiers des écarts de température de 15°C, vous ressentirez une nette différence !

Ainsi, en fonction de la saison, de votre région ou du moment de la journée, l'optimal ne sera pas le même. 

Il est par exemple recommandé qu'au cours d'une journée particulièrement chaude où votre bateau pneumatique reste exposé longuement au soleil, vous opériez un léger relâchement de pression (quitte à regonfler un peu plus tard lorsque la chaleur retombe). 

Durant les chauds mois d'été, il faut donc toujours sous-gonfler les flotteurs pour créer une petite dépressurisation, par rapport aux autres périodes de l'année. 

Voilà aussi pourquoi il est important de couvrir et protéger votre embarcation semi-rigide lorsqu'elle est stockée en extérieure. 

 

Quel impact a la température de l'eau sur le gonflage ? 

Si la température extérieure impacte la pression de vos boudins, il en va de même pour celle de l'eau ! Au contact de l’eau, la pression va baisser avec la différence de température. Voilà pourquoi vous pouvez à terre légèrement surgonfler par rapport à votre objectif. 

 

Comment vérifier le gonflage des boudins pneumatiques ? 

Si vous n'avez aucun outil à votre disposition, pour vérifier la pression du boudin et d’être sûr de ne pas se tromper, il faut vous assurer que celui-ci doit être légèrement souple lorsqu’on pose le pied dessus (et marquer de petits plis dans le tissu). On dit aussi qu'un boudin doit être "dur au pouce et souple au genou". 

Pour plus de précision, l'idéal est de faire l'acquisition d'un manomètre, disponible pour une dizaine d'euros. En plaçant le manomètre sur la valve, vous obtiendrez une lecture immédiate de la pression du flotteur.

 

Que risque-t-on à surgonfler ? 

D'ordinaire, les bateaux semi-rigides sont équipés de valves de surpression, ce qui en règle générale évite les problèmes sérieux. 

Mais si ce n'est pas votre cas, ou bien tout simplement si vous souhaitez faire bien attention à ce point, sachez que sous la pression, les collages et les coutures de vos boudins risquent de lâcher. Cela endommagera irrémédiablement votre bateau, sans parler tout bonnement de risques d'explosion. Egalement, des boudins trop gonflés manquant de souplesse absorberont moins bien les chocs (exemple : lorsque vous rentrez à quai), et seront abimés plus facilement. 

Gardez donc bien votre oeil sur la pression utilisée lorsque vous gonflez vos flotteurs de semi-rigide, et prenez un minimum en compte les facteurs environnementaux. 

 

VOUS ÊTES PASSIONNÉ DE NAUTISME ET DE BATEAUX SEMI-RIGIDES ? 

Découvrez nos produits !

 

En lire plus sur l'univers des semi-rigides :

 

Articles suivant Rénover un Bateau Pneumatique d'Occasion : Coûts et Méthode

Rejoignez notre newsletter

Recevez toutes nos updates et promotions.


Notre catalogue